Panier 0 items: $0.00

Fermer

Qté Item Description Prix Total
  Sous-total $0.00

Voir le panier

 

Domaine du Nival

Matière à discussion 2016

Matière à discussion 2016

Ce qu'en dit ÉMILIE COURTOIS, sommelière au restaurant Marconi à Montréal:

« Matière à Discussion » porte très bien son nom.  C’est une cuvée pour laquelle j’ai un attachement particulier.  Je l’ai beaucoup servi l’an dernier, tant au restaurant qu’à l’extérieur.  C’est une cuvée d’une grande qualité qui est pour moi associée à l’heureux étonnement, à la découverte, aux yeux écarquillés accompagnés d’un « Hein?  C’est du Québec, ça!? » Le genre de vin que j’aime « passer à l’aveugle »; qui ouvre les esprits, qui laisse une marque. 

Au moment de la dégustation de ce nouveau millésime, le nez charmeur et parfumé présentait encore des notes fermentaires très agréables.  Les bananes, pêches et abricots flirtent avec des notes de levain et de beurre frais.  En bouche, le vin est ample et révèle des notes de fruit de la passion, de poire et de fleurs blanches.  Avec bonheur, on retrouve toujours cette tension, cette sensation de vivacité, comme s’il criait qu’il avait quelque chose à nous dire.

Disponible
Ajouter au panier
$22.61
/ Bouteille
En rupture de stock
Ajouter au panier
$46.97
/ Magnum
En rupture de stock
Données techniques
Millésime :
2016
Cépage :
Vidal
Vendanges :
19 au 25 octobre 2016
Sucre
0 g/L
Acidité :
7.0 g/L
pH :
3.2
Mise en bouteille :
Juillet 2017
Sucre résiduel :
0 g/L
Alcool (%) :
10.6
En détails
VITICULTURE
Les raisins proviennent d’une parcelle plantée en 2014 sur un limon très sablonneux, à une densité de 4100 pieds/ha. Dans cette zone particulièrement hâtive, la moitié des vignes sont greffées tandis que les autres ont été plantées franc-de-pied. La parcelle bénéficie d’un excellent drainage interne et permet l’atteinte d’une maturité optimale à la vendange. L’ensemble du vignoble est conduit selon les principe de l’agriculture biodynamique.
MILLÉSIME
Le millésime 2016 a été assez particulier au champ. Après un hiver relativement clément, le printemps a tardé à s’installer et le débourrement s’est fait avec 15 jours de retard. À partir de la mi-mai, les températures ont grimpé et se sont maintenues durant le reste de la saison. Contrairement à d’autres régions du sud du Québec, nous avons connu un été plutôt habituel au niveau des précipitations. Toutefois, une importante attaque de cicadelles à la mi-août a défolié sévèrement les vignes ce qui a diminué la photosynthèse et par conséquent le taux de sucre des raisins. Heureusement, l’acidité s’était bien placée et la maturité phénolique était au rendez-vous lors de la vendange qui s’est étalée du 19 au 25 octobre.
VINIFICATION
Débourbage léger suivi d’une fermentation sur levures indigènes en fûts de chêne neutres à une température maximale de 23°C. Le vin a complété sa fermentation malolactique. Élevage de 9 mois effectué en fûts neutres et sur lies grossières avec quelques légers bâtonnages. Mise en bouteille après une filtration grossière et sans collage.
PRODUCTION
1260 bouteilles & 160 magnums

Soyez toujours informé en premier

Un évènement au vignoble, un nouveau millésime finalement disponible, quelques dernières bouteilles d'un produit qui vous a fait vibrer... Laissez-nous votre adresse courriel pour être certain de ne rien manquer.